Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCSI : un autre regard
  • PCSI : un autre regard
  • : Aborder les domaines de la physique enseignés en Math Sup. Donner sa place à des promenades littéraires. Rêver et sourire aussi (parfois même avant tout), parce que c'est tout bonnement bon et nécessaire :-)
  • Contact

Bertran de Born

Archives

9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 19:55
Je rappelle qu'à la bonne initiative d'un collègue professeur de physique, une rencontre avec deux scientifiques est organisée mardi prochain à l’attention des élèves du collège et de seconde de la Cité scolaire Bertran de Born de Périgueux.

Bon, il y a longtemps que vous n'êtes plus en seconde, mais peut-être aurez-vous la possibilité d'en parler autour de vous, à quelques personnes intéressées, peut-être à des proches, un petit frère ou une petite soeur (car, comme on peut le constater, le parcours est loin d'être réservé à la gent masculine) :

Café Sciences, Techniques et Mixité

« Osez les filières scientifiques »
Mardi 14 novembre
10h à la Chapelle

Intervenants :

Christine DUCOURANT,
Astronome adjoint à l’Observatoire Aquitain des Sciences de l’Univers de Floirac, Université Bordeaux I
« Percer les secrets des étoiles, un métier passionnant et sans limites »

« Originaire du Médoc, j’ai fait mes études dans un lycée de Bordeaux à la fac de sciences, où j’ai préparé une maîtrise de physique avec option astronomie. Les nuits d’été passées en famille allongés dans les prés à regarder le ciel furent sans doute à l’origine de cette orientation. Après ma thèse, j’ai passé 2 ans avec des équipes de recherche allemandes, puis j’ai eu un poste d’astronome adjoint à l’Observatoire de Floirac, en 1991. J’y étudie les étoiles : comment se déplacent-elles ? A quelle distance sont-elles ? Au retour du Chili, où je passe 2 ou 3 nuits à les observer, je travaille plusieurs mois sur les résultats, qui sont ensuite publiés dans des revues spécialisées. Animer les visites, donner des conférences au grand public, enseigner les maths à l’Université sont d’autres facettes de ce métier qui me passionne et me confronte aux limites de mon savoir. »

Michel BENOIT,
Ingénieur chez BOSCH

« Au-delà du diplôme, être ingénieur aujourd’hui, c’est croire et s’engager dans la vie. »

A 14 ans, j’étais loin d’imaginer que j’allais devenir ingénieur. Passionné de courses automobiles et de mécanique, j’ai débuté comme mécanicien chez Honda après avoir obtenu un CAP. Mais à 20 ans une lourde opération du cœur m’a contraint d’arrêter ce métier physique. Encouragé par une conseillère d’orientation, j’ai repris mes études et fait un BTS pour devenir dessinateur industriel et travailler dans une société d’automatique. Puis j’ai décidé de continuer : j’ai passé un diplôme d’ingénieur au CNAM et aujourd’hui je travaille chez Bosch, dans le département « Techniques d’automation ». On y crée des robots pour l’électroménager, les automobiles. La robotique m’a toujours fasciné, ainsi que l’intelligence artificielle, qui cherche à rendre les robots plus performants. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires