Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCSI : un autre regard
  • PCSI : un autre regard
  • : Aborder les domaines de la physique enseignés en Math Sup. Donner sa place à des promenades littéraires. Rêver et sourire aussi (parfois même avant tout), parce que c'est tout bonnement bon et nécessaire :-)
  • Contact

Bertran de Born

Archives

4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 17:24
Alors qu'une nouvelle année commence, gardons la bonne habitude d'écouter ce qu'Alain pouvait dire sur le sujet :

Astronomiquement, il vaudrait mieux placer le commencement de l’année à l’équinoxe du printemps. C’est le moment où le soleil, remontant de jour en jour, passe par sa hauteur moyenne au-dessus de l’horizon, et décrit à peu près l’équateur dans le ciel, depuis son lever jusqu’à son coucher. Ce moment est très facile à observer avec précision parce que le soleil s’élève franchement d’un jour à l’autre. Et si vous avez dans votre jardin une sphère armillaire, dont l’axe s’incline vers la polaire, et dans laquelle un cercle de bronze incliné du midi au nord représente l’équateur, le jour de l’équinoxe sera le jour où le soleil n’éclaire par le bord intérieur de ce cercle. Au contraire, dans les solstices, le soleil se tient quelques jours comme immobile ; au solstice d’hiver, ainsi qu’on a vu ces temps-ci, il se traîne au-dessus de l’horizon méridional comme s’il ne se décidait pas à remonter ; aussi voyons-nous que Noël est un peu après le solstice, et notre premier janvier encore une semaine plus tard, quand il est clair que le soleil remonte. Cette aurore de l’année est moins nettement marquée que l’aurore du jour.


sphere-armillaireSphère Armillaire


Les peuples devaient néanmoins préférer le premier janvier du solstice d’hiver à l’équinoxe du printemps, qui est comme le premier janvier des astronomes. Car c’est au solstice d’hiver que réellement nous sommes invités par le soleil à recommencer une nouvelle suite de travaux. Janvier, c’est le retour de la lumière et l’annonce du printemps. Les jours ont une clarté matinale ; les arbres dénudés font des ombres nettes. Ce n’est plus le temps de regretter les ombrages en regardant tomber les feuilles de l’an passé. Chaque jour est meilleur que le jour qui précède ; c’est le temps d’espérer.

Comme janvier est un commencement, au rebours décembre est réellement une fin et un soir. Les débris de l’année couvrent la terre ; la pensée revient sur ce qui fut fait ; c’est le temps du recueillement et du souvenir. Aussi voyons-nous que la fête des morts s’est posée par là, au commencement des journées crépusculaires. Au soir, la pensée revient sur les travaux du jour ; la fatigue, sensible dans tous les membres, témoigne de tous les mouvements que l’on a faits, et en quelque façon les conserve.


snoopy

Au contraire le sommeil, en nous reposant et nettoyant, nous rend oublieux et neufs ; cette jeunesse est celle de l’aurore. De même l’année qui finit, par ses feuillages fanés, réveille les pensées estivales ; le passé est écrit partout. En ces temps est née la formule homérique : « Les générations des hommes sont comme les feuilles des arbres. » L’automne est pensif. L’hiver est piquant, actif, et jeune comme le matin ; c’est la première des saisons et non la dernière ; sur quoi l’imagination se laisse tromper, et le corps ferait marmotte au coin du feu. Mais la pensée en vigie nous réveille avant le jour, par les souhaits et les fanfares.

Alain, "Le premier janvier",
dans Les Vigiles de l'Esprit (1942, p. 70-71)
= Propos 303, dans Propos, t. II, p. 454-455.



Une nouvelle année commence,
à tous, je souhaite persévérance et courage,
un coeur rempli de joie et la pensée en vigie
:-))


Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Science et pensée
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 15:31

S13

Documents : Electrocinétique PCSI

Me 17/12 (8h-10h)  
Cours
2h

M5 - OSCILLATEUR HARMONIQUE AMORTI
EN REGIME SINUSOIDAL FORCE
PDF-logo

Intro : rappel des méthodes établies en E5/E6 et M4

I - Exemple d'oscillateur mécanique amorti en régime forcé
1) Excitation et réponse
2) Equation du mouvement
II - Réponse de l'OHA à une excitation sinusoïdale
III - détermination de la solution forcée
IV - Etude de l'amplitude. résonance en élongation
V - Etude de la vitesse. Résonance en vitesse
VI - Analogies électro-mécaniques




Me 19/12 (14h-16h et 16h-18h)  
TP
2 x 2h
                                       
   TP12 - OSCILLOSCOPE (2/2) PDF-logo
                                        

 


Je 20/12 (8h-10h)  
TD
1h
Le TD de la semaine est à télécharger ici : 2 énoncés et leurs corrigés : PDF-logo  
  Conseil de classe 1er trimestre.  
Ve 21/12 (8h-10h)  
Cours
2h
suite et fin M5.

VII - Etude énergétiques

* résonance en puissance dissipée ;
* <Em> ;
* interprétation du facteur de qualité Q


M6 - MOMENT CINETIQUE D'UN POINT MATERIEL
PDF-logo

I - Définitions
1) Moment d'une force p/r à un point
2) Moment d'une force p/r à un axe

Correction Ex-E5 et Ex-E6
La correction DM no4
est à télécharger ici : PDF-logo
 






fin M5





Le programme de colle de la semaine de la rentrée (Lu 05 janvier 2009) est

- Electrocinétique : en particulier E5 (régime sinusoïdal, puissance en régime sinusoïdal) et E6  (Filtres d'ordre 1 et 2)
- révision de Mécanique 1e période : M1 à M4 (en particuliers théorèmes de  la mécanique, notion de travail et de travail élémentaire, de puissance, de forces conservatives, d' énergies potentielles,... )
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées, réviser les outils mathématiques utiles : notion de bases de projection, vecteurs, expression des composantes d'un vecteur dans une base donnéeproduit scalaire, notion de variation élémentaires (différentielles)...
==> savoir dessiner et utiliser la base cartésienne et la base cylindrique (expression du vecteur position, du vecteur déplacement élémentaire, du vecteur vitesse, du vecteur accélération)
 


Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Cahier de textes : Physique
commenter cet article
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 11:45


S32

Le programme de colle de la semaine prochaine (S32 / Lu 08 juin 2009) porte sur les leçons EM1 à EM3 et EM5 à EM6 :
- Loi de Coulomb. pour une distribution de charges volumique, surfacique ou filiforme (EM1)
- Théorème de Gauss (EM2)
- Potentiel électrostatique (EM2)
- Dipôle électrostatique et moment dipolaire électrostatique (EM3)
- Loi de Biot et Savart pour un circuit filiforme (généralisation au distributions de courant surfacique et volumique) (EM5)
- Théorème d'Ampère (EM6)


(...)


S26

Le programme de colle de la semaine de la rentrée (S26 / Lu 27 avril 2009) porte sur les trois leçons T3 (premier principe), T4 (Deuxième principe) et T5 (Application des deux principes aux machines thermiques).




S25

Le programme de colle de la semaine prochaine (S25 / Lu 06 avril 2009) est le même que celui de la semaine précédente, avec TOUS les compléments/applications que nous avons pu voir cette semaine (S24) en terme de bilan entropique (Gaz parfaits, Gaz de VdW, changement d'état, Détentes de Joule)




S24

Le programme de colle de la semaine prochaine (S24 / Lu 30 mars 2009) est :

- Thermodynamique
     *  T3 : Premier Principe / Bilans d'énergie
     *  T4 :
Deuxième Principe / Bilans d'entropie
 
==> bien connaître les questions de cours :
-(T3) savoir :
* caractériser une transformation (monotherme/isotherme, monobare/isobare, isochore, adiabatique, NQS, QS, QS*, réversible)
* effectuer un bilan énergétique pour une transformation d'un GP (isochore, monobare, isotherme, adiabatique)
* établir les lois de Laplace
-(T3) connaître l'expression du travail des forces pressantes et savoir que Pext=P nécessite que la transformation soit QS*

-(T3) définition des capacites thermiques
-(T3) connaître les 2 lois de Joule pour les GP
-(T4) connaître les critères d'irréversibilités d'une transformation
-(T4) connaître les deux identités thermodynamiques
-(T4) savoir exprimer le terme d'échange élémentaire d'entropie pour une transformation quelconque, et pour une transformation réversible
-(T4) savoir établir la variation d'entropie d'un thermostat (II.4), d'une phase condensée (III) ou d'un gaz parfait (IV)





S23

Le programme de colle de la semaine prochaine (S23 / Lu 23 mars 2009) est :

- Thermodynamique
     *  T2 : Statique des Fluides
     *  T3 :
Premier principe
 
==> bien connaître les questions de cours :

-(T2) savoir établir la Relation Fondamentale de la Statique des Fluides
-(T2) Connaître le thm d'Archimède
-(T2) Connaître les hypothèses de l'atmosphère isotherme et savoir exprimer le champ de force de pression correspondant
-(T2) savoir appliquer la RFSF dans un liquide
-(T3) savoir :
* caractériser une transformation (monotherme/isotherme, monobare/isobare, isochore, adiabatique, NQS, QS, QS*, réversible)
* effectuer un bilan énergétique pour une transformation d'un GP (isochore, monobare, isotherme, adiabatique)
-(T3) connaître l'expression du travail des forces pressantes et savoir que Pext=P nécessite que la transformation soit QS*

-(T3) définition des capacites thermiques
-(T3) connaître les 2 lois de Joule pour les GP





S22

Le programme de colle de la semaine prochaine (S22 / Lu 16 mars 2009) est :

- Thermodynamique
     *  T1 : Modèle du gaz parfait
     *  T2 :
Eléments de statique des fluides
 
==> bien connaître les questions de cours :
-(T1) savoir :
* énoncer le modèle du GP
* définir la température cinétique
* savoir établir la pression cinétique d'un gaz parfait
* savoir exprimer l'énergie interne U d'un GPM
* définir la capacité thermique à volume constant
* énoncer le modèle du gaz de van der Waals, interpréter les coefficients a et b, exprimer l'énergie interne U d'un GVdW
-(T1) connaître les définition des coefficients thermoélastiques
-(T2) savoir établir la Relation Fondamentale de la Statique des Fluides
-(T2) Connaître le thm d'Archimède
-(T2) Connaître les hypothèses de l'atmosphère isotherme et savoir exprimer le champ de force de pression correspondant
-(T2) savoir appliquer la RFSF dans un liquide





S21

Le programme de colle de la semaine prochaine (S21 / Lu 09 mars 2009) est le même que celui de la semaine précédente




S20

Le programme de colle de la semaine de la rentrée (S20 / Lu 02 mars 2009) est :

- Mécanique 2e période
     *  M9 : Dynamique en référentiel non galiléen
     *  M10
(+M7) : Système de 2 points matériels
     *  M11 : référentiel géocentrique et référentiel terrestre  : caractère non galiléen et caractère galiléen approché
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées en classe et disponibles en ligne.
-(M11) savoir exprimer le PFD :
 * dans le réf. géocentrique considéré comme non galiléen vis-à-vis du réf. de Copernic pris comme réf. absolu galiléen
 * dans le réf. terrestre considéré comme non galiléen vis-à-vis du réf. géocentrique pris comme réf. galiléen absolu

-(M11) Terme des marées, champ de force des marées
-(M11) Définition du poids
-(M11) Influence de la force de Coriolis dans le référentiel terrestre (déviation vers l'Est de la chute libre, déviation "vers la droite" pour un mouvement horizontal dans l'hém. Nord)
-(M10) savoir opérer la réduction du problème à deux corps ==> lorsque le mouvement dans R* est un mouvement à force centrale newtonienne, on est ramené à l'étude effectuée en M7 qu'il faut donc ne pas avoir oubliée !
-(M10) Savoir établir les Théorèmes de Koenig
-(M10) savoir établlir que l'étude du mouvement relatif revient à opérer la réduction du problème à 2 corps, c'est-à-dire à travailler avec la particule réduite
- (M9) expression des forces d'inertie d'entraînement et de Coriolis
- (M9) Théorèmes de la dynamique en référentiel non galiléen
- (M9) énergie potentielle d'inertie d'entraînement centrifuge




S19

Le programme de colle de la semaine prochaine (S19 / Lu 09 février 2009) est :

- Mécanique 2e période
     *  M8 : Changements de référentiels (cinématique)
     *  M9 : Dynamique en référentiel non galiléen
     *  M10 : Système de 2 points matériels
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées en classe et disponibles en ligne.
-(M10) Savoir établir les Théorèmes de Koenig
-(M10) savoir établlir que l'étude du mouvement relatif revient à opérer la réduction du problème à 2 corps, c'est-à-dire à travailler avec la particule réduite
- (M9) expression des forces d'inertie d'entraînement et de Coriolis
- (M9) Théorèmes de la dynamique en référentiel non galiléen
- (M9) énergie potentielle d'inertie d'entraînement centrifuge
- (M8) utilisation du point coïncidant pour exprimer l'accélération ou la vitesse d'entraînement.
- (M8) lois de composition des vitesses et des accélérations 




S18

Le programme de colle de la semaine prochaine (S18/Lu 02 février 2009) est :

- Mécanique 2e période :
     *  M7 : Mouvement à force centrale / cas de l'interaction newtonienne
     *  M8 : Changements de référentiels (cinématique)
     *  M9 : Dynamique en référentiel non galiléen
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées en classe et disponibles en ligne.
- (M9) expression des forces d'inertie d'entraînement et de Coriolis
- (M9) Théorèmes de la dynamique en référentiel non galiléen
- (M9) énergie potentielle d'inertie d'entraînement centrifuge
- (M8) utilisation du point coïncidant pour exprimer l'accélération ou la vitesse d'entraînement.
- (M8) lois de composition des vitesses et des accélérations
- (M7) propriétés communes aux ellipses et hyperboles
- (M7) expression de l'énergie mécanique en fonction de l'excentricité
 




S17

Le programme de colle de la semaine prochaine (S17/Lu 26 janvier 2009) est :

- Electrocinétique :
     *  TP14/E6
  (Filtres Actifs d'ordre 2)
- Mécanique 2e période :
     *  M6 : Théorème du moment cinétique
     *  M7 : Mouvement à force centrale / cas de l'interaction newtonienne
     *  M8 : Changements de référentiels (cinématique)
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées en classe et disponibles en ligne.
- (M8) utilisation du point coïncidant pour exprimer l'accélération ou la vitesse d'entraînement.
- (M8) lois de composition des vitesses et des accélérations
- (M7) propriétés communes aux ellipses et hyperboles
- (M7) expression de l'énergie mécanique en fonction de l'excentricité
- (E6) savoir construire ou travailler avec un diagramme de Bode (en gain et en phase)
 




S16

Le programme de colle de la semaine prochaine (S16/Lu 19 janvier 2009) est :

- Electrocinétique :
     *  E6
  (Filtres d'ordre 1 et 2)
- Mécanique 2e période :
     *  M5 : Oscillateur harmonique amorti en régime sinusoïdal force
     *  M6 : Théorème du moment cinétique
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées :
- utilisation du PFD pour établir l'équation du mouvement d'un O.H.
- résolution de cette équation
- établissement d'une fonction de transfert
- savoir en déduire les diagramme de Bode (en gain et en phase)
 

 

 

 

S15

 

Le programme de colle de la semaine prochaine (S15/Lu 12 janvier 2009) est :

- Electrocinétique : E5 (régime sinusoïdal) et E6  (Filtres d'ordre 1 et 2)
- révision de Mécanique 1e période : M1-M4 (en particuliers M4 sur l'Oscillateur harmonique amorti ou non en régime libre)
- Mécanique 2e période : M5 : Oscillateur harmonique amorti en régime sinusoïdal force
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées :
- utilisation du PFD pour établir l'équation du mouvement d'un O.H.
- résolution de cette équation
- établissement d'une fonction de transfert
- savoir en déduire les diagramme de Bode (en gain et en phase)
- réviser les outils mathématiques utiles :
tous ceux mentionnés la semaine passée + résolution d'une équation différentielle,  module et argument d'un nombre complexe.
 




S14

Le programme de colle de la semaine de la rentrée (Lu 05 janvier 2009) est

- Electrocinétique : en particulier E5 (régime sinusoïdal, puissance en régime sinusoïdal) et E6  (Filtres d'ordre 1 et 2)
- révision de Mécanique 1e période : M1 à M4 (en particuliers théorèmes de  la mécanique, notion de travail et de travail élémentaire, de puissance, de forces conservatives, d' énergies potentielles,... )
==> pour ce faire, bien revoir les méthodes exposées, réviser les outils mathématiques utiles : notion de bases de projection, vecteurs, expression des composantes d'un vecteur dans une base donnéeproduit scalaire, notion de variation élémentaires (différentielles)...
==> savoir dessiner et utiliser la base cartésienne et la base cylindrique (expression du vecteur position, du vecteur déplacement élémentaire, du vecteur vitesse, du vecteur accélération)
 


Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Programme de Colles
commenter cet article
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 14:16
Parmi les « énigmes du moi » se trouve celle de l’homme de désirs. Que ce soit le « désir d’apprendre une chose qui m’est inconnue » (Augustin, Confessions, Livre X, XX, p. 362) ou le « désir d’être absous » (Leiris, L'âge d’homme, p. 13), chaque désir semble au service du Désir qui est, pour Augustin, « désir d’être heureux » :


« Et ce désir d’être heureux ne m’est pas commun avec peu de personnes seulement, puisque tous désirent de l’être (…) si on leur demande s’ils désirent d’être heureux, ils répondront aussitôt et sans hésiter qu’ils le souhaitent de tout leur cœur (…) Oui, tous les hommes s’accordent dans le désir d’être heureux, comme s’ils s’accorderaient pour déclarer, si on le leur demandait, qu’ils désirent se réjouir, et c’est la joie elle-même qu’ils appellent la vie heureuse. Et même si l’un passe ici, l’autre là pour l’atteindre, il n’y a pourtant qu’un seul but où tous désirent de parvenir : la joie. »

Augustin, Confessions,
Livre X, XXI, p. 364-365 (trad. modifiée)

Un désir d’« être heureux » qui correspond, chez Louis Lavelle, au désir d’« être » — tout court, mais un « être » qui est « être au monde », dans la solidarité et la responsabilité, non seulement dans la contemplation mais dans la participation et la création :

« Puisque l’être fini est situé au milieu d’un univers qui le dépasse infiniment, mais dont il prend possession peu à peu par la connaissance, on a pu penser que l’appétit de connaître exprimait l’aspiration fondamentale de la conscience, que le moi ne pouvait se former et s’enrichir qu’en dilatant sans cesse à travers le temps son horizon sur le Tout, comme s’il était animé de l’espoir chimérique de surmonter un jour le temps et de s’identifier à la fin avec le Tout lui-même.
Mais la curiosité ou l’appétit de connaître n’est qu’une forme du désir. Car la connaissance ne porte que sur l’être réalisé, c’est-à-dire sur le passé. Au lieu que la vie est orientée vers l’avenir ; elle ne prend pas seulement possession de ce qui est, elle agit sur ce qui doit être : elle introduit dans le monde sa marque originale, l’effet d’une option qui lui est propre. La connaissance apporte au moi de plus en plus de richesse et de lumière mais ce sont là seulement des moyens que le moi doit mettre en œuvre. Car le moi aspire à être et non pas seulement à connaître ; il n’est que là où, non content d’assister à la genèse du monde qu’il a sous les yeux, il sent qu’il contribue lui-même à la produire.
Le désir n’a un caractère sérieux, profond, métaphysique, que s’il ne se satisfait pas de la pure connaissance, celle-ci suppose un objet donné qu’elle cherche à embrasser intérieurement par un acte de contemplation. Mais le véritable désir devance l’objet vers lequel il tend : il en presse l’avènement. L’objet n’est point pour lui comme pour la connaissance un simple élément du réel ; il a un sens et une valeur qui ébranlent notre puissance d’aimer et notre puissance d’agir et qui nous obligent à le réaliser.
(…) la fonction intellectuelle, qui nous révèle tout ce qui est, ne suffit point à introduire, à l’intérieur de ce qui est, notre activité personnelle, participante et responsable. Elle est admirable par la lumière qu’elle nous apporte ; et la conscience ne parvient à se constituer que par elle. Mais elle ne doit point absorber toute notre vie spirituelle ; autrement elle produit en nous cette ambition infinie qui nous porte à vouloir nous égaler avec le Tout. Elle nous donne au contraire une leçon d’humilité, et non plus d’orgueil, si elle se met au service de la volonté et du désir, si elle se borne à éclairer notre conduite, à nous montrer, en même temps que notre place et nôtre rôle dans l’univers, notre solidarité avec lui.
C’est donc le désir qui nous appelle à nous créer nous-mêmes en collaborant à la création du monde. Car le monde ne peut avoir pour nous d’autre sens que de nous permettre de nous réaliser en le réalisant. (…) Or, il n’y a que le désir qui puisse transformer l’avenir en une fin qui nous attire, qui nous oblige, et qui nous paraît plus parfaite que tout ce qui est devant nous. Les trois idées d’avenir, de désir et de bien sont inséparables ; elles se soutiennent l’une l’autre ; elles donnent à la conscience sa vie et au monde sa signification. »

Louis Lavelle, « Le Moi, être de désir »
Les Puissances du moi, Chap. IV, I,
Flammarion, 1948, p. 55-57.

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Enigmes du Moi (2008-2010)
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 15:48

S12

Documents : Electrocinétique PCSI

Ma 09/12 (8h-10h)  
TD
2h
Correction Ex-E5.11, Ex-E5.18 PDF-logo

==> à chercher pour me 17/12 : DM n°4 : puissance en régime sinusoïdal



Me 10/12 (8h-10h)  
TD
2h
Correction Ex-E5.14 + rappels sur puissance en régime sinusoïdal
Correction EXE6.7,
q.1) PDF-logo
 
Me 10/12 (14h-16h / 16h-18h)  
TP
2 x 2h
                                       
   TP11- OSCILLOSCOPE (1/2)  PDF-logo
                                         

 
Je 11/12 (14h-15h) Groupe 2
 
TD
1h
Le TD de la semaine est à télécharger ici : 2 énoncés et leurs corrigés : PDF-logo  
Ve 12/12 (8h30-10h)  
TD
1h30
Correction EXE6.3 (filtre passif et filtre actif d'ordre 2),
Ex-E6.4 (Filtre de Wien)

EXE6.7, q.2) PDF-logo

Correction du Dsn°3 & DM n°3
 
 
Fin du cours d'Electrocinétique 1er & 2de période

à partir de mercredi 17/12,
début de la 2de partie
du cours de mécanique
==> Bien réviser les acquis de la 1er période
(entre autre les outils mathématiques relatifs aux vecteurs : bases, projections vectorielles, produits scalaire et vectoriel)

 

. .

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Cahier de textes : Physique
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 22:54

S11

Documents : Electrocinétique PCSI

Ma 02/12 (8h-10h)   
Cours
2h
 Suite E6.II.1.c.i)
        i/ Courbe de réponse en Gain
        ii/ Courbe de réponse en phase
    d) Caractère intégrateur d'un filtre Passe-bas d'Ordre 1

2) Filtre Passe-Haut d'ordre 1
    a), b), c) : cf. Polycop PDF-logo
    d) caractère dérivateur d'un filtre Passe-Haut d'Ordre 1


III - Filtre d'Ordre 2
1) Filtre Passe-Haut d'ordre 2
Exemple du filtre RCL série étudié aux bornes de L en sortie ouverte
    a) Comportement symptotique
    b) Fonction de transfert
    c) Diagramme de Bode :
        i/ Courbe de réponse en Gain :
        H, GdB, tracé des asymptotes ABF et AHF

 
Me 03/12 (8h-10h)
  
Cours
2h
suite E6.III.1.c.i)

Recherche de la pulsation / GdB=0
Recherche de la pulsation / GbB=GdB(max)
        ii/ Réponse en phase
2) Filtre Passe-Bas d'ordre 2 : Cf. polycop.
PDF-logo
3) Filtre Passe-Bande d'ordre 2
4) Filtre Coupe-Bande d'ordre 2
Exemple du filtre RCL série étudié aux bornes de L-C en sortie ouverte
    a) Comportement symptotique
    b) Fonction de transfert
    c) Diagramme de Bode :
        i/ Courbe de réponse en Gain



Me 03/12 (14h-16h/16h-18h)  
 TP
2 x 2h
                                       
   TP10 - TPs TOURNANTS d'OPTIQUE (6/6)  PDF-logo
                                         

    
Je 04/12 (14h-15h) Groupe 2
 
TD
1h
Le TD de la semaine est à télécharger ici : 2 énoncés et leurs corrigés : PDF-logo  
Ve 05/12 (8h-10h)  
Cours
2h


suite et fin E6.III.4)
4) Filtre Coupe Bande d'ordre 2.
5) Filtre d'ordre 2 par cascade de filtres d'ordre 1

IV - Compléments
1) Fonctions de transfert canoniques / stabilité des filtres
2) Relation entre fonction de transfert et équation différentielle


==> à cherrcher pour la semaine prochaine : Ex-E5.13, Ex-E6.3-4, 6.7
 









 Fin E6

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Cahier de textes : Physique
commenter cet article
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 15:03
Ou comment celui qui veut commprendre et appliquer un raisonnement doit souvent se méfier de son intuition et de sa vanité...

Quand la Bertha lança sur Paris ses premiers obus, par-dessus cent vingt kilomè­tres de pays, nos maîtres en artillerie commencèrent par rejeter dédaigneusement cette folle supposition qu'il existait une pièce de cette puissance, et qu'un obus sorti d'une bouche à feu pût développer une telle trajectoire. Il ne faut pas oublier que notre artilleur tirait péniblement à dix-sept kilomètres, et trouvait même cela très beau. Ce n'était pourtant pas une raison de nier avant même d'avoir examiné. Les canons de Waterloo tiraient peut-être à mille mètres. La trajectoire s'était allongée depuis, par une meilleure poudre, par la culasse mobile, par les rayures, par la ceinture du projectile mais le fait restait le même ; les quantités en étaient seulement changées. Pour celui qui considère froidement l'objet mécanique, et le rapport des conditions aux effets, un simple changement de grandeur ne doit point étonner ; d'après le raisonnement et d'après l'expérience, il doit l'attendre, et nous apercevons plutôt les limites de nos ressources que les limites de la puissance des machines. L'avion qui traversera l’Atlantique n'étonnera personne ; il ne faut qu'y mettre le prix. De même pour le monstrueux canon, il ne fallait qu'y mettre le prix. Telle devait être la réponse de l'entendement.

 

Mais admirez le mouvement de l'Infatuation. Ce n'est point la balistique avec ses lois qui est en cause ; c'est la majesté de l'artilleur. C'est la compétence qui est visée, c'est le pouvoir qui est visé. C'est cet état heureux de l'homme qui décide sans appel et qui n'écoute jamais les objections. je vois cet homme gonflé d'importance et qui, en tous ses jugements, s'affirme lui-même. C'est le médecin de Molière, et peut-être mieux encore. Car si le malade, devant Purgon, est à peu près au niveau de l'homme de troupe devant le tout-puissant colonel, Molière n'avait pas conçu une hiérarchie entre les médecins. Huit jours de prison, donc, à qui osera parler de cette impertinente pièce de canon. Voilà le premier mouvement. Ce n'est pas l'entendement qui répond, c'est la Vanité offensée. Cela n'est pas ; parce qu'il me déplairait que cela fût. Cette entrée en scène annonçait un développement comique d'ordre supérieur ; mais le trait final dépassa l'attente. Quand on eut cherché vainement des avions dans le ciel, quand on eut recueilli les morceaux du projectile, quand on en, connut la forme et quand on vit les rayures de la pièce marquées sur la ceinture, l'Importance voulut avoir le dernier mot, et l'eut en effet : « Que voulez-vous que je vous dise. Ce n'est plus de l'artillerie. » je n'ai pas encore mesuré ce mot ; il m'étonne beaucoup plus que cette trajectoire de la Bertha, et cette flèche de soixante kilomètres en l'air. On peut prévoir des effets mécaniques ; on n'arrive pas à prévoir les explosions de la vanité ; ces sottises géantes sont hors de l'humanité ; on en rit, et puis l'on s'en détourne. Il faudra pourtant les considérer avec sérieux, par la vue des conséquences, qui ne sont point risibles. Car si les maximes du pouvoir, ses jugements, ses projets se développent selon la logique de l'Importance, alors la sagesse et le bon sens, avec la justice et la paix, sont pour toujours relégués dans la fable Ésopique. Il faut comprendre par quelles causes les petits jugent bien et les grands déraisonnent. Xerxès faisant fouetter la mer est effrayant, et non ridicule. D'après ce mouvement, on juge des autres ; d'après cette belle idée, on juge des autres. Ainsi d'après cette belle idée de l'artillerie, je juge des autres. J'attends tout de l'Importance ; elle a déjà beaucoup donné. Faites la revue, en votre esprit, seulement de ces erreurs de jugement démesurées au cours de la guerre, sur la Russie, sur la Bulgarie, sur la Roumanie, sur la Grèce je ne cite pas tout. Et toujours par la même cause ce qui ne me plaît pas est faux ; ce qui me plaît et me flatte est vrai. Regardons par là, et sans rire.

Alain, "A la guerre, l'homme est oublié",
dans Le Citoyen contre les pouvoirs (1926).



Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Science et pensée
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 20:11
Ce court billet pour vous rappeller ces deux DLs mis récemment en ligne pour vous aider à préparer le DS de vendredi prochain :


Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Documents Physique PCSI
commenter cet article
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 00:15

S10

Documents : Electrocinétique PCSI

Ma 26/11
(8h-10h)   
Cours
2h
 Suite et fin E5.II
3) Variables non dimensionnées en fréquences et en amortissement
4)
Réponse en intensité : résonance en intensité
       
a) Expression de l'amplitude en courant
        b) Etude de la phase à l'origine des temps
5) Surtension aux bornes de L et de C
6) résonance en tension ; condition sur Q
Etude en classe de la bobine + poly pour le condensateur








Me 26/11
(8h-10h)
  
Cours/TD
2h

suite E5

VI - Applications

1) Exemple 1 : utilisation des associations d'impédances et du diviseur de tension pour déterminer des amplitudes complexes
2) Exemple 2 :
* utilisation du théorème de superposition
Résolution de l'Exemple 3 avec deux autres méthodes  :
* par application de la Loi des Noeuds en Termes de Potentiel en régime sinusoïdal
* Par les équivalences Thévenin/Norton.


Me 26/11
(14h-16h/16h-18h)  
 TP
2 x 2h

                                        

   TP9 - TPs TOURNANTS d'OPTIQUE (5/6)  
                                         

    
Je 27/11
(14h-15h) Groupe 1
 
TD
1h

Le TD de la semaine est à télécharger ici : 2 énoncés et leurs corrigés : PDF-logo

==> La correction est à travailler par tout le monde, cet exemple est important : il met en oeuvre plusieurs points importants des leçons E2 à E4.


 
Ve 28/11
(8h-10h)+(10h-11h40) Remplacement de M. Calli (Chimie)  
TD
1h40'















Cours
2h


suite et fin E5
V - Puissance en Régime sinusoïdal forcé
==> Polycop : à lire pour mardi prochain

Le DL9 Optique et sa correction sont à télécharger ici : PDF-logo

==> à revoir comme entraînement pour le devoir surveillé de la semaine prochaine.


Correction Ex-E4.5 : Circuit d'ordre 2 et régime transitoire.
Correction Ex-E5.3 : Utilisation des équivalences Thévenin/Norton et du diviseur de courant en régime sinusoïdal.



E6. FILTRES LINEAIRES
& FONCTION DE TRANSFERT

Introduction
I -Notion de quadripôles linéaires et de filtres

1) Définition (début)

Suite E6.I
1) Définition
2)
Fonction de transfert
3) Filtres linéaires
    a) Définition
    b) 4 grands types de filtres
    c) Représentation de Bode


II - Filtre d'Ordre 1
1) Filtre Passe-bas d'ordre 1
Exemple du filtre RC en sortie ouverte
    a) Comportement symptotique
    b) Fonction de transfert
    c) Diagramme de Bode :
        i/ Courbe de réponse en Gain

 



fin E5




Le programme de colle de la semaine prochaine est E3 à E5.
 
Le programme du devoir de la semaine prochaine :
- optique géométrique
- méca : M3-M4
- électrocinétique : E1-E4
==> regarder en ligne le TD avec sa correction qui a été corrigé aujourd'hui en classe.



Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Cahier de textes : Physique
commenter cet article
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 16:39

S9


Documents : Electrocinétique PCSI


Ma 18/11 (8h-10h)   
Cours
2h
  E4. REGIME TRANSITOIRE et REGIME PERMANENT CONTINU
PDF-logo
I - Définitions
1) Régimes libre/transitoire/continu
2) Echelon de tension

II - Circuit RL série : 1) 2) 3)

III - Circuit RC série : 1) 2) 3) 

IV - Circuit RLC série (circuit d'ordre 2)
1) Circuit RLC série en régime libre
         a) Conditions initiales
         b) Mise en équation ; pulsation propre et facteur de qualité
     c) Nature du régime libre : apériodique / critique / pseudo-périodique


 
Me 19/11 (8h-10h)   
 
Cours
2h
Suite et fin E4.IV).
2) Réponse indicielle du cricuit RLC série
3) Bilan énergétique
4) retour sur le facteur de qualité et le régime pseudo-périodique


RAPPEL de MATHEMATIQUE
sur les NOMBRES COMPLEXES

E5. REGIME SINUSOÏDAL

I - Régime sinusoïdal forcé
1) Régime transitoire et régime(s) permanent(s)
a) Régime libre et régime permanent (poly)
b) A quelle condition le régime libre est-il transitoire ?
2) Notation complexe
         
a) Définition
        b) Représentation de Fresnel d'une grandeur sinusoïdale
i) Diagramme de Fresnel
ii) dérivées temporelle en notations complexe
iii) Intégrales en notation complexe

        c) Intérêt de la notation complexe
3) Lois de Kirchoff en notation complexe

        a) Loi des noeuds ; b) Loi des mailles


II - Dipôles linéaires en régime sinusoïdal forcé
1) Impédance complexe
         a) Définition ; b) Résistance
         c) Bobine idéale ;



fin E4
Me 19/11 (14h-16h/16h-18h)  
 TP
2 x 2h

                                        

   TP6 - TPs TOURNANTS d'OPTIQUE (4/6)  
                                         

    
Je 20/11  (14h-15h)  
TD
1h

Exercices sur les Régimes variables : Ex-TD/E4.1

Le TD corrigé est à télécharger ici PDF-logo

 
Ve 21/11 (8h-10h)  
 T
TD/Cours
2h

Suite et fin E5.II.1)
         d) Condensateur idéal
2) Association d'impédances
          
a) en série ; b) en parallèle
         c) diviseur de tension ; d) diviseur de courant
         e) Application : sonde atténuatrice d'ocilloscope       

III - LNTP / Thm de Millman

Correction Ex-E4.1-2, Ex-TD/E4.1-2
      DM n°3 (régimes transitoires) à chercher pour Me 26/11.
           
 
  (13h-16h)  
  Forum des écoles d'ingénieurs au NTP
 

.
Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Cahier de textes : Physique
commenter cet article