Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : PCSI : un autre regard
  • PCSI : un autre regard
  • : Aborder les domaines de la physique enseignés en Math Sup. Donner sa place à des promenades littéraires. Rêver et sourire aussi (parfois même avant tout), parce que c'est tout bonnement bon et nécessaire :-)
  • Contact

Bertran de Born

Archives

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 20:26



« Il est grand temps aujourd’hui de continuer et terminer le récit d’une histoire commencée il y a quelques mois déjà [c'était ]. Rappelez vous de cette étudiante en école d’ingénieur, double diplôme master anglais,  en pleine rédaction de son mémoire et qui vous a raconté son expérience prépa et post-prépa.

Et bien, cette fraiche diplômée a trouvé sa voie et a obtenu, après 3 mois de recherche ["seulement" serait-on tenté de dire, mais cela a nécessité de ta part de la persévérance dans tes démarches auprès des entreprises ainsi que du courage et de la capacité à valoriser ton parcours lorsque les premières candidatures n'ont pas abouties, non? ;-)], un emploi dans le domaine de l’éolien : chez NORDEX, constructeur allemand d’éoliennes leader sur le marché.

Je suis en effet responsable du département  « vent et expertise de sites » chez  NORDEX France à Paris. Mon travail consiste à gérer une flotte de mats de mesure (matériel utilisé pour mesurer la vitesse de vent sur site pendant 1 an avant implantation des éoliennes sur la zone de projet) implantés un peu partout en France, récolter et traiter les données pour pouvoir ensuite valider le site ou non.  Mon travail est donc a la fois du traitement/analyse de données et une approche « terrain » quand il s’agit d’installation et maintenance de mats de mesure.

Voila un bref résumé en quoi consiste ma tache. Il faut savoir que le domaine de l’éolien est un domaine en pleine expansion, et pour dire…c’est à mon tour de recruter pour un futur stagiaire !!

Chers futurs ingénieurs, n’hésitez donc pas a vous engager dans la branche « ENVIRONNEMENT –DEVELOPPEMENT DURABLE – ENERGIES RENOUVELABLES». C’était juste un petit message subliminal…. [;-)]

Avec toutes mes pensées pour vos diverses destinées…»

 Bencharel-Aurélie_ISITV







Aurélie BENCHAREL Diplomée de l'école d'ingénieur ISITV

double diplôme à Cranfield University
(ancienne élève PCSI-PC à BdB, 2002-2004)
@ : aurelie.bencharel@googlemail.com
 


A nouveau, un grand, très grand merci Aurélie pour ce témoignage suivi ainsi que pour tes amicales pensée qui seront appréciées.
Bon vent (oui, je sais, elle est facile :-)) pour la suite... et sois gentille avec ton futur stagiaire  :-)

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Des nouvelles des anciens
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 01:30
Ayant dans mes dossiers ce message depuis la rentrée déjà, je pense qu'il est plus que temps de le partager avec vous : il est toujours bon de recevoir des nouvelles (et des bonnes ! ;-)) des élèves des promotions passées, car c'est à la fois une joie pour ceux qui les ont connus et un encouragement pour tous ceux qui leur ont succédés :



« Ancienne élève de la prépa B2B il y a déjà quelques années, promo 2002-2004, je tiens ici à parler de mon parcours, de mon expérience après les 2 années intenses passées à Périgueux. Le but est de donnée envie à vous, élèves encore tout juste sortis du bac de passer ces deux années pour connaître le monde de l’ingénierie ou vous futurs ingénieurs, en même situation que la mienne vous rappelez de ces belles années et de celles que nous vivons à présent.
Je n’aurais cessé de répéter comme ces années ont été dures mais à la fois très enrichissantes, fortes en émotion et animées par toutes les personnalités que l'on peut y rencontrer. Je ne cesserai de remercier mes professeurs de 1ere et 2eme années qui ont tous été à l’écoute de nos hésitations, nos peurs et de nos rires aussi. Ils se reconnaitront bien sur mais je tiens à les remercier sincèrement.

Alors commence mon parcours de futur ingénieur, après avoir passé les concours en fin de 2eme année, j’intègre l’ISITV option marine, école sur e3a qui était sans nul doute mon 1er choix.
Une autre ancienne élève aussi à l'ISITV en 1ere année, Alexandra, a posté un billet concernant l’ISITV et l’enseignement qu’on y trouve [billet qu'il faudra que je "répare" un de ces jours...].

Je rajouterai simplement ma vision de « plus grand » en disant que l’option marine débouche sur le domaine offshore, en particulier pétrolier, avec des métiers comme ingénieurs structures (formation en résistance des matériaux et structure), ou ingénieur pipeline (modélisation et design de pipeline). Les principales compagnies demandeuses sont TOTAL, ACERGY, TECHNIP, DORIS….et autres. Il faut savoir que ce domaine est très demandeur et les ingénieurs offshores peu nombreux. Dernière chose et pas des moindres…l’ISITV est très bien cotée dans ce domaine.
Ensuite, d'autres débouchés sont possibles comme l’ingénierie côtière ou modélisation mécanique des fluides, avec une spécialisation en 3eme année.

Je voudrais présenter mon cas particulier : je n’ai en effet pas étudié ma dernière année à l’école mais en Angleterre, Cranfield University, pour suivre une double formation avec une spécialisation en Energies renouvelables. Je souhaite travailler dans le secteur de l’énergie renouvelable, en plein essor en ce moment et en particulier dans l’éolien.
Les compagnies demandeuses : EDF, Eurowatt, Nordex, Vestas, Repower…j’en passe et des meilleures.
Le master anglais m’a permis d’avoir un très bon niveau d’anglais ce qui n’est pas négligeable, de me spécialiser dans le développement de projets renouvelables, et d’avoir aussi une bonne base en technologies sous-marine. Je suis actuellement [enfin, à l'époque où elle m'a écrit, c'est de l'histoire déjà ancienne aujourd'hui] en pleine rédaction de mon mémoire voulu pour début septembre dont le sujet est « implémentation d’un parc éolien aux Bermudes ».

Ainsi s’achève le récit d’une ancienne élève de Prépa B2B qui a bien évolué, ravie de ce qu’elle est devenue et ce dans quoi elle va s’engager.

Toute question est la bienvenue, j’y répondrai avec plaisir, et essaierai de poster un billet une fois mon premier emploi obtenu pour continuer la suite de cette petite histoire….»
 Bencharel-Aurélie_ISITV
Aurélie BENCHAREL Diplomée de l'école d'ingénieur ISITV
double diplôme à Cranfield University
(ancienne élève PCSI-PC à BdB, 2002-2004)
@ : aurelie.bencharel@googlemail.com
 


Merci Aurélie pour ce témoignage : j'espère que tu auras l'occasion de nous faire par de la suite. En ce début d'année, nous te souhaitons le meilleur dans ta recherche d'emploi  :-)

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Des nouvelles des anciens
commenter cet article
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 23:26
L’ISITV c’est une école d’ingénieur un peu spéciale ; on a d’abord ramé pour prendre le rythme puis on s’y fait très vite…






Je suis en 1ère année à l’ISITV dans la spécialité ingénierie marine. C’est pour quoi faire? Travailler dans l’océanographie, le domaine du génie côtier et encore l’offshore.

Il y a 3 autres spécialités: maths, télécommunication et matériaux.

La sélection est plus dure en marine.

Nous sommes environ 100 1ère année dont 20 en marine. L’école est une jeune école dont la réputation commence à être très répandue.

  Le contraste entre la prépa et l’école d’ingénieur est énorme. Tout d’abord les horaires de cours : 8h30-17h00 (sauf le jeudi où on a l’après-midi de libre).
Nous n’avons que 10h de cours, les autres heures sont des TD et des TP où l’on assimile totalement les cours.
Les vacances sont de vraies vacances et les week-ends de vrais week-ends.



[Une étudiant qui sourit...elle aussi !! ]
Le cadre est magnifique, on peut pratiquer toutes sortes de sports grâce au SUAPS de l’université comme par exemple la plongée, la voile, l’escalade, la boxe, le karaté, le yoga, la danse, le foot, le rugby …

Il y a aussi de nombreuses associations comme l’isithéatre, le BDE (bureau des élèves : organise les soirées dans le foyer, le gala, le week-end d‘intégration…) , le BDS (bureau des sports: organisent des tournois de sports, de belote, de caps…ainsi que des sorties sportives ou pas)…

Il y a même des cours de rock et de salsa entre midi et 2 heures dans les salles de classe.

Enfin l’ISITV c’est une école pleine de vie, où tout le monde vous accueillera les bras ouverts !!! [vous l'aurez compris, Alexandra est une jeune fille pleine de vie]
N’hésitez pas à aller sur le site.






Gala d'ISITV
La jeune fille qui se tient au chaud juste sous
le radiant infra-rouge, c'est Alex ! ;-)


La Morale ? Ben, oui il y en a une : Honnêtement, la prépa c’est très dur, beaucoup de sacrifices…Nos amis sont en fac, en IUT ou autre, ils nous mettent le moral à zéro. Mais si c’était à refaire sachant ce qu’il y a à la clef, je le referai. Vous vous direz bientôt la même chose.
Non, vous ne travaillez pas pour rien ! Vous travaillez tout d’abord pour vos rêves.
Je vous assure, qu’on en sort plus fort et fier de nos efforts.
Comme vous, j’ai eu la chance d’être dans une petite prépa, où les gens sont à l’écoute, où les profs ne rabaissent pas sans arrêt les élèves mais les encouragent et les aident dans ce passage où l’on se sent tous un peu fragile. Je les remercie d’ailleurs encore par cette occasion. [croyez-le ou non, on n'a rien demandé, mais ça fait du bien :-)]


Mlle Alexandra CHARRIERE - promo ISITV 2006
(ancienne élève du lycée Jay de Beaufort, prépa à BdB 2005-2006)

Repost 0
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 10:55
 


[c'est beau un étudiant souriant ;-)]
     Pour moi la période de concours a été une période difficile pleine d'incertitudes. Nous devons être capable de donner le meilleur de nous même à toutes les épreuves. La marge d'erreur est très faible même si on reste fidèle à nos résultats pendant l'année! C'est pourquoi les élèves en spé se font beaucoup de soucis à l'approche des concours. On pense que l'on n'est pas capable d'y parvenir parce qu'on vient d'une modeste prépa comme B2B. Mais ce que j'ai compris à travers ces concours, c'est que la réputation d'une prépa ne fait pas forcément de ses élèves des bêtes à concours. Un travail sérieux et régulier à B2B est équivalent à celui fourni par des élèves de prépa plus renommées.
     La motivation et l'envie de réussir sont les clés de la réussite aux concours.

     Pour ma part, mes objectifs en 3/2 étaient de réussir le concours ICNA et l'école de l'air. Ces 2 concours ne sont pas faciles mais j'y suis parvenu grâce à ma motivation.
     Lorsqu'on reçoit les résultats qui confirment notre admission (j'ai choisi ICNA), on se sent soulagé de voir que son travail à été utile, et on comprend qu'il vaut mieux sacrifier un peu de son temps en prépa pour profiter de sa réussite et ne pas regretter ce que l'on a pas réussi.
On rattrape très vite le temps perdu lorsque on intègre l'école d'ingé de son choix...

Guillaume Boissel - promo ICNA 06/E
(ancien élève du lycée de Nontron, prépa à BdB 2004-2006)
 
Repost 0
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 10:51
Suite au forum organisé la semaine dernière, d'anciens élèves venus présenter leurs écoles ont bien voulu faire part de leur témoignage à la fois de leur passage en prépa mais également (et surtout) de leur situation actuelle en école d'ingénieur.
Ceci pour vous permettre de mieux vous représenter la vie d'un étudiant ingénieur et les perspectives qui s'offrent à lui (donc à vous!).


Par avance je remercie tous les anciens élèves qui contribueront deux ou trois fois au cours de l'année à partager avec vous leur expérience et leurs parcours.
Nul doute qu'ils vous seront des plus utiles.

Une précision qui a son importance : cette catégorie fait partie du blog que je tiens pour vous, mais je me tiendrai à une simple mise en forme, sans modifier les billets que les anciens élèves me feront parvenir et que je vous transmettrai tels quels. Ce sont bien des élèves qui parlent de leur expérience à d'autres élèves, sans que j'intervienne sinon pour faire relais.

Sentez-vous libres (car vous l'êtes!) de poster des commentaires pour obtenir des précisions si besoin.

En souhaitant surtout que vous trouviez dans ces échanges une motivation supplémentaire, des idées plus précises de ce que sont une école et le métier d'ingénieur ainsi que le désir, une fois que vous aurez réussi vos concours, de passer, comme vos prédecesseurs l'auront fait avec vous, le relais à ceux qui vous succèderont.

Nous commencerons avec un billet rétrospectif de Guillaume Boissel qui a intégré l'ICNA cette année. Merci Guillaume :-)
Repost 0